Amnesty fustige “l’égoïsme des pays riches” envers les réfugiés


 

mardi 4 octobre, Amnesty International publie un rapport intitulé  “Lutter contre la crise globale des réfugiés : des manquements au partage des responsabilités” * .

Ce rapport rappelle que dix pays dans le monde accueillent, à eux seuls, 56 % des réfugiés. Le Liban ou la Jordanie, par exemple, hébergent respectivement 1,7 et 2,7 millions de réfugiés, en majorité des Syriens ayant fui le conflit voisin. Et 86 % des 21,3 millions de réfugiés du monde (recensés fin 2015) sont hébergés dans des pays en voie de développement. « Cette disproportion et ce déséquilibre ne peuvent plus durer », attaque Jean-François Dubost, du programme Protection des populations d’Amnesty France.

( * Tackling the global refugee crisis : from shirking to sharing responsibility )

–> Voir l’article intégral sur Telerama.fr

Amnesty fustige “l’égoïsme des pays riches” envers les réfugiés

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *