Du Soudan à Vichy


La quête d’intégration semée d’embûches..

Article du monde 20/05/2018

“Après près de trois ans en France, Alsadig et Ahmed en sont donc à la phase « emploi ». Quel chemin parcouru depuis leurs premiers pas dans la ville d’eau ! Arrivés comme demandeurs d’asile, ils se sont d’abord faits tout petits, quittant à peine le périmètre de leur centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA)”

Au début de ses contacts avec Pôle emploi, Ahmed a déjà dû faire le deuil du contact avec sa conseillère, rapidement remplacée par une « interface numérique »

“Ahmed, que Le Monde suit depuis une année comme d’autres de ses compatriotes soudanais, dans le cadre du projet européen de reportage « The New Arrivals/Les Nouveaux arrivants », a cru pourtant ne pas y arriver. Mercredi 21 mars, trois jours avant le début de sa formation, son inscription est soudain remise en cause. Les validations par Pôle emploi ont nécessité tant de temps que tous les autres stagiaires lui sont passés devant, même s’il avait été le premier à s’inscrire… Et ce n’est là que la dernière de la très longue série de galères depuis qu’il cherche un travail.”

<<CLIQUER ICI POUR LIRE L’ARTICLE

Du Soudan à Vichy

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *