“On ne nait pas réfugié on le devient”


Devenir réfugiée.

 

VIDEO TEDx

Amina Touidjine  nous invite à comprendre comment la vie bascule en devenant réfugié.

“Il y a 20 ans, je ne parlais pas le français. Il y a 20 ans, j’étais une exilée. Mais aujourd’hui, je suis une française, de cœur, d’esprit, de culture, de nationalité aussi. La France c’est mon pays !
Mais je suis toujours une enfant de réfugiés. Quand on est réfugié on n’est pas amnésique, quand on est accueilli, on le sait, on en est conscient ! Et c’est sûrement la raison pour laquelle je travaille autant: je fais ce que je peux, pour rendre à ce pays ce qu’il m’a donné.

Il y a plusieurs façons de raconter l’exil.
Amina a choisi de se focaliser sur l’accueil qui lui a été fait lorsqu’à l’âge de huit ans elle est arrivée en France avec sa famille. Elle n’oublie rien des visages et mains tendues qui lui ont permis de dépasser le statut de réfugié pour se sentir “française”. La gratitude qui ressort de son témoignage met à mal tous les discours qui tenteraient de vulgariser la valeur de l’accueil et nous rappelle dans un même temps cette idée simple que donner, c’est aussi recevoir.”

Cliquer ici pour voir la vidéo

 

 

“On ne nait pas réfugié on le devient”

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *