ROMAN GRAPHIQUE Félicité :
DERNIERS JOURS POUR PRÉCOMMANDER L'ALBUM !

PRAHDA, quand la finance s’empare du social


Article Radio Parleur 29/01/18

“PRAHDA, quand la finance s’empare du social”

“Pour les organisations qui défendent les réfugiés, le message du gouvernement est clair : il faut expulser plus, et plus vite, notamment les dublinés. Parmi les outils dont dispose déjà l’État, il y en a un, pas très couture, nommé PRAHDA. Soit Programme d’Accueil et d’Hébergement pour les demandeurs d’asiles. Dans les faits, il permet surtout de contrôler les réfugiés et de les assigner à résidence, grâce à un ingénieux système de “partenariat public-privé” d’un nouveau genre. ”

LIRE L’ARTICLE

 

Article blog Médiapart Agatte Senna

“Les Prahdas : isoler, invisibiliser, expulser”

”  La situation semble être partout à peu près identique, à quelques détails près. Un ancien Formule 1, à plusieurs kilomètres d’une ville, en bord de nationale ou départementale, loin de tout commerce, et souvent encore sans cuisine, sans machine à laver. Pas d’accès à Internet ni de transports en commun à plusieurs kilomètres à la ronde. Par exemple à Lesquin, dans les Hauts-de-France, le Prahda est situé à une sortie d’autoroute, à côté de l’aéroport.”

LIRE L’ARTICLE

 

Article GISTI 2 Janvier 2018

“Les Pradhas”

LIRE L’ARTICLE

 

Sur le même sujet :Fiche typologique réalisé par la Cimade sur les différents lieux d’hébergement et de leurs fonctions

 

PRAHDA, quand la finance s’empare du social

Post navigation