PROJET ROMAN GRAPHIQUE :
LANCEMENT CAMPAGNE ULULE DANS

Mettre hors-la-loi le « délit de solidarité »


La pénalisation de l’aide à l’entrée et au séjour a été déviée de sa cible. Elle devait avoir pour ambition de sanctionner les personnes et les organisations qui ont construit un business hautement lucratif autour du passage des frontières, exploitant les personnes qui souhaitent entrer ou séjourner sur le territoire français. L’examen de nombreuses décisions judiciaires démontre que l’article L. 622-1 du CESEDA sert souvent de fondement à des poursuites, voire à la condamnation, d’aidants solidaires qui ne tirent aucun profit de leurs actions, seulement dictées par le refus de laisser les personnes sur le bord de la route, coupables de ce que les associations ont dénommé le « délit de solidarité ».

LIRE L’ARGUMENTAIRE COMPLET

LA SYNTHESE

 Accéder au site : http://www.delinquantssolidaires.org/

Mettre hors-la-loi le « délit de solidarité »

Post navigation